Tous les articles pour décembre, 2013

Le Sytral doit renoncer à la hausse des tarifs de janvier

Nous demandons de nouveau au Sytral de renoncer à la hausse des tarifs qu’il a programmé pour janvier.

Ainsi que nous l’expliquions dans notre communiqué « Y a-t-il un économiste au Sytral » les motivations économiques de cette future hausse sont erronées, voire à contre sens.

Les dernières prévisions Insee pour l’inflation confirment notre raisonnement. A 0.7% en rythme annule, elle ne peut légitimer une hausse des tarifs de 2%.

Le Sytral est endetté. La solution n’est pas dans la hausse des tarifs, comme elle n’est pas dans la hausse des impôts pour l’endettement de l’Etat.

Investissons en innovant – c’est ce que nous proposons avec l’Aérotram – ; dépensons mieux en optimisant l’existant – ce sont nos propositions pour une nouvelle politique des transport.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Lyon, ville des déplacements électriques

Nous proposons aux lyonnais de développer l’utilisation des véhicules électriques. Cette politique permettra de faciliter la mobilité de chacun, de réduire les nuisances liées aux moteurs thermiques – pollution et bruit – et de soutenir les entreprise innovantes du territoire

Montrer l’exemple

La Ville et le Grand Lyon changeront leur parc de voitures de fonction et de service. Nous inciterons aussi les grandes entreprises du territoire à s’engager en ce sens, et nous financerons leur première borne.

Faciliter les déplacements quotidiens

Lyon, ville de reliefs, nécessite un parc de vélo électriques en libre service pour limiter l’usage de la voiture.

Lyon, ville qui anticipe le vieillissement de ses habitants, organise un système de vélo-taxi électriques pour les petits déplacements de proximité.

Soutenir les entrepreneurs lyonnais innovants

Lyon, 1er client de ses entrepreneurs innovants est une des priorités de notre projet économique. Véhicules de fret électriques, triporteurs, plusieurs entreprises du territoire se sont lancées sur ce marché moderne, soutenons les.

Nous présenterons ce projet aux lyonnais samedi 14 décembre après-midi, place Antonin Poncet et ils pourront essayer des véhicules électriques

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Promouvoir les déplacements électriques pour la qualité de l’air

Velos électriques Sophia-Antipolis (Alpes Maritimes)

Nous vivons une nouvelle période de pollution aux particules fines. Bien que les dangers sanitaires soient avérés, la qualité de l’air n’a pas été une priorité pour la majorité municipale sortante.

La politique de contrainte à l’encontre des voitures a atteint ses limites. Nous voulons la remplacer par une politique d’alternatives.

Outre l’Aérotram et l’optimisation des transports en commun existants, nous proposons le soutien au développement des déplacements électriques urbains.

Que ce soit par la création d’un parc de vélos électriques en libre utilisation, un parc de scooters électriques en location dans les parking ou le développement du fret électrique en ville, nous proposons un ambitieux plan d’électro-mobilité sur Lyon et la métropole.

Nous présenterons ce projet aux lyonnais samedi 14 décembre après-midi

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Communiqué: L’institut Montaigne met un bémol sur la gestion du Grand Lyon

 

L’institut Montaigne établit, avant le débat électoral, la réalité budgétaire à Lyon et octroie un satisfecit de gestion à la majorité sortante.

 

L’Institut met toutefois un bémol sur la gestion du Grand Lyon avec une hausse des dépenses moins maîtrisée et un endettement important (1.5 milliard €). Plus encore, si on ajoute celui du Sytral (1.2 milliard €).

 

De nombreuses politiques peuvent être réformées, ce que nous proposons en matière d’éducation, de déplacement, de logement, d’environnement, etc. à l’échelle de Lyon ou du Grand Lyon. En parallèle, la construction de la Métropole créera des opportunités de réduction de la dépense publique – en mutualisant des moyens et en revisitant toutes les politiques publiques -.

Parce qu’il n’y a pas de précédents en France, elle sera aussi un risque de voir les dépenses s’envoler, en empilant les dispositifs et en ne réformant pas.

Prévenir ce risque passe par une grande transparence sur ce qui est à l’oeuvre, ainsi que nous le demandions en octobre.

L’état des finances permet de chercher à faire mieux demain pour Lyon, c’est notre objectif.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Adapter avec imagination la réforme des rythmes scolaires…

Le rapport PISA pointe une nouvelle fois les carences de l’organisation de l’école en France. Pour le 3e fois consécutive, les difficultés de nos enfants s’accroissent en français et mathématiques.

Plus dévastateur pour les convictions des français, l’école républicaine, laïque et gratuite accroît les inégalités culturelles entre enfants, plaçant souvent les enfants de milieux modestes en situation d’échec.

Agir localement sans attendre une réforme nationale

L’adaptation de la réforme des rythmes scolaires est l’occasion de s’attaquer aux difficultés constatées et de donner davantage de chances de réussite à nos enfants.

J’invite les autres candidats à l’élection municipale à s’engager dans ce débat essentiel, celui de l’accès aux savoirs, celui des chances que notre système éducatif donnera aux jeunes lyonnais à la rentrée 2014. On ne peut rester dans un silence prudent face aux constats que rappelle le rapport PISA.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

 

 

Construction modulaire

La construction immobilière s’adapte aux normes mais innove peu. Avec un prix moyen au m² à 3500 € et un revenu median à 1752 €/mois, on mesure la difficulté grandissante des lyonnais à accéder au logement à Lyon.

Or, des architectes, des bureaux d’étude et des constructeurs travaillent à de nouvelles formes de construction. L’une d’elles est la construction modulaire. L’image ci-jointe représente un immeuble neuf construit à Pusignan pour 1250 €/m² et un excellent rendement énergétique.

Ces nouveaux acteurs de l’immobilier ne sont pas soutenus par la commande publique, ce que nous proposons de faire à Lyon pour faire émerger des logements adaptés à la classe moyenne et faire évoluer le marché. »
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

 

Apporter des solutions nouvelles

La « crise » n’en est pas une. C’est une période de mutation, de transition entre un ancien monde et un nouveau. L’ancien monde est celui né de la seconde guerre mondiale, celui des trente glorieuses, des années 80. Beaucoup en sont encore nostalgiques. La nostalgie d’une exceptionnelle période de prospérité, d’accès au savoir, d’émancipation des individus à l’égard des collectifs (religion, famille, Etat). Nostalgie, en France, d’un modèle économique et social protecteur que l’on maintient par l’endettement public depuis près de 30 ans. Ce n’est pas le moindre de ses paradoxes de considérer qu’il ne protège plus vraiment et handicape les générations nées après les années 70.

 

Nous ne reviendrons pas vers cet ancien monde. Il nous appartient de l’accepter pour travailler à des solutions nouvelles et continuer à faire société. Malheureusement, le personnel politique, et ce qu’il propose, est le plus souvent lui aussi attaché aux anciens modèles. Et les électeurs n’ont plus confiance dans sa capacité à apporter des solutions pour améliorer leur quotidien.

 

C’est pourtant là qu’il faut aussi agir. Constituer une ou des réponses politiques susceptibles de répondre aux enjeux de notre époque. C’est à cette ambition que je m’emploie localement en préparant les élections municipales. Le projet et l’équipe qui travaille avec moi sont libres des attaches partisanes, entièrement tournés vers la volonté de proposer des solutions nouvelles.

Améliorer l’école de nos enfants ? La réforme des rythmes scolaires en donne l’opportunité, pour peu que l’on ajoute un peu d’imagination.

Se déplacer plus facilement ? Une innovation – l’Aérotram et l’optimisation des transports en commun existants le permettront.

Offrir davantage de logements et des logements plus accessibles ? Là encore, il faudra soutenir les constructeurs innovants (logements modulaires).

Cette volonté de réorganiser, de réformer, passe par une démocratie locale modernisée où il est proposé plus de transparence et d’exemplarité de la part des élus.

 

Nous pouvons encore améliorer le quotidien par l’action politique. L’équipe rassemble des personnes non-salariées de la politique, elle ressemble aux électeurs. Je suis convaincu que nombre des lecteurs de cette tribune pourraient y trouver leur place et s’approprier le projet.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com