Tous les articles pour Actualités

« Fil orange » Rencontre avec les habitants

Venez échanger avec nous durant toute la campagne des municipales.

Nous serons présents tous les samedis dans les différents arrondissements de Lyon comme détaillé ci-dessous afin de vous rencontrer et ainsi répondre à toutes vos questions.

 

1er samedi de campagne (11/01) – 1er arr. – Montée de la grande côte de 14h à 17h

2e samedi de campagne (18/01) – 2e arr. – Place Ampère le matin à partir de 10h00 et Darse/confluence l’après-midi à partir de 14h00

3e samedi de campagne (25/01) – 3e arr. – Place du Château (Montchat) de 10h00 à 13h00 et Place St Anne (Vilette/Paul Bert) de 14h00 à 17h00
Thème du jour : l’Education (rythmes scolaires et cantines)

4e samedi de campagne (01/02) – 4e arr. – Bd de la Croix-Rousse de 10h00 à 13h00: Thème choisi : les déplacements, en particulier avec l’AéroTram

5e samedi de campagne (08/02) – 5e arr. – Place du Point du Jour le matin, au bas de la montée du Gourguillon (St Jean) l’après-midi

6e samedi de campagne (15/02) – 6e arr. – Angle Roosevelt-Saxe

7e samedi de campagne (22/02) – 7e arr. – Place des pavillons le matin et Angle JJaurès/Gde rue de la Guillotière l’après-midi

8e samedi de campagne (01/03) – 8e arr. – Place du Bachut le matin et place Ambroise Courtois (Monplaisir) l’après-midi

9e samedi de campagne (08/03) – 9e arr. – Place de Valmy le matin et la Duchère l’après-midi

Brest: L’Aerotram, un grand enjeux de la gestion des communes

A Brest, un téléphérique pour relier les deux rives de la ville

A l’approche des élections municipales des 23 et 30 mars, « La Croix » explore les grands enjeux de la gestion des communes. Aujourd’hui, les nouveaux modes de transport à Brest.

Cantines, réformer pour un meilleur service

Une 6e grève vient perturber le service public de la cantine, mettant de nouveau en difficulté les familles.

La majorité en place a pensé, à plusieurs reprises, régler les difficultés par l’argent. A tort, car elles sont plus profondes, liées à l’organisation de ce service public de proximité.
Ce sera pire demain avec l’augmentation constante des enfants inscrits à la cantine.Il est temps de réformer.
Le marché public peut être repensé pour notamment être en mesure de faire participer des PME régionales offrant un meilleur service que les grands groupes.
Le repas peut être réorganisé pour ne plus jeter de nourriture.
La gestion des personnels peut être amélioré pour en finir avec l’absentéisme (17 %) et le travail précaire.

Ces améliorations sont possibles et elles permettront d’économiser 6 millions d’euros.
Pour rappel, nos propositions détaillées sur le sujet depuis 3 ans,
Sincèrement

@lafonderic
contact presse 06.35.15.03.19

203 secondes pour convaincre Speciale éléctions municipales à Lyon

Les nouveaux rythmes scolaires passeront par une nouvelle cantine

L’état du service de la cantine scolaire à Lyon – nous vous renvoyons ici à nos communiqués et propositions sur le sujet – nécessite une réorganisation.

La durée de la pause méridienne est souvent perçue comme un facteur d’ajustement de la réforme des rythmes scolaires. A tort de notre point de vue. Elle doit demeurer d’une heure et trente minutes, ce qui correspond le mieux au rythme des enfants et au travail des enseignants.

Cette pause méridienne, et donc le service de la cantine, doivent pour cela être améliorés. Nous sommes allés vérifier en Rhône-alpes (vidéo ici) que de nouveaux principes d’organisation peuvent améliorer la cantine de nos enfants.

C’est à partir de ces principes que nous réformerons l’organisation du service public de la cantine afin qu’il soit de meilleure qualité pour les enfants, moins cher pour les parents et davantage valorisant pour les personnels.

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.fr

@lafonderic

contact presse : 06 36 15 03 19

Le cas SITL, l’occasion pour la Ville de soutenir les entreprises lyonnaises innovantes

Jeudi, suite au dépôt de bilan de l’entreprise espagnole Fagor et de sa filiale française Fagor-Brandt (novembre), l’entreprise lyonnaise SITL a été mise en redressement judiciaire par le tribunal de commerce.

SITL avait racheté en 2010 le site lyonnais pour assurer sa mutation industrielle vers la production de véhicules de fret électrique et de filtres pour station d’épuration, ce que l’on appelle les « cleantech ». Aujourd’hui, elle demeure fournisseur de Fagor pour la production de machines à laver, la mutation devant s’effectuer sur plusieurs années. Le temps lui aura manquer pour achever le processus.

L’Etat, par son ministère du redressement productif, suit le dossier, notamment le volet electro-ménager, pour la sauvegarde de savoir-faire français sur certaines marques et le maintien des emplois.

Il est de l’intérêt de notre ville de trouver comment soutenir l’émergence d’un acteur économique sur les cleantech et l’électro-mobilité. Des investisseurs semblent intéressés pour recapitaliser l’entreprise. Celle-ci a donc besoin de temps pour se séparer de Fagor, reprendre son développement et maintenir les emplois attachés à ces activités

Les acteurs publics locaux doivent se mobiliser, réunir les acteurs économiques susceptibles de s’impliquer et d’investir dans ce domaine, impliquer les réseaux économiques et scientifiques locaux. J’invite les candidats à l’élection municipale à unir nos efforts, à dépasser nos divergences de vues sur la ville, et à chercher ensemble des solutions pour soutenir cette entreprise.

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.fr

@lafonderic

contact presse 09.36.15.03.19

 

Le Sytral doit renoncer à la hausse des tarifs de janvier

Nous demandons de nouveau au Sytral de renoncer à la hausse des tarifs qu’il a programmé pour janvier.

Ainsi que nous l’expliquions dans notre communiqué « Y a-t-il un économiste au Sytral » les motivations économiques de cette future hausse sont erronées, voire à contre sens.

Les dernières prévisions Insee pour l’inflation confirment notre raisonnement. A 0.7% en rythme annule, elle ne peut légitimer une hausse des tarifs de 2%.

Le Sytral est endetté. La solution n’est pas dans la hausse des tarifs, comme elle n’est pas dans la hausse des impôts pour l’endettement de l’Etat.

Investissons en innovant – c’est ce que nous proposons avec l’Aérotram – ; dépensons mieux en optimisant l’existant – ce sont nos propositions pour une nouvelle politique des transport.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Lyon, ville des déplacements électriques

Nous proposons aux lyonnais de développer l’utilisation des véhicules électriques. Cette politique permettra de faciliter la mobilité de chacun, de réduire les nuisances liées aux moteurs thermiques – pollution et bruit – et de soutenir les entreprise innovantes du territoire

Montrer l’exemple

La Ville et le Grand Lyon changeront leur parc de voitures de fonction et de service. Nous inciterons aussi les grandes entreprises du territoire à s’engager en ce sens, et nous financerons leur première borne.

Faciliter les déplacements quotidiens

Lyon, ville de reliefs, nécessite un parc de vélo électriques en libre service pour limiter l’usage de la voiture.

Lyon, ville qui anticipe le vieillissement de ses habitants, organise un système de vélo-taxi électriques pour les petits déplacements de proximité.

Soutenir les entrepreneurs lyonnais innovants

Lyon, 1er client de ses entrepreneurs innovants est une des priorités de notre projet économique. Véhicules de fret électriques, triporteurs, plusieurs entreprises du territoire se sont lancées sur ce marché moderne, soutenons les.

Nous présenterons ce projet aux lyonnais samedi 14 décembre après-midi, place Antonin Poncet et ils pourront essayer des véhicules électriques

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Promouvoir les déplacements électriques pour la qualité de l’air

Velos électriques Sophia-Antipolis (Alpes Maritimes)

Nous vivons une nouvelle période de pollution aux particules fines. Bien que les dangers sanitaires soient avérés, la qualité de l’air n’a pas été une priorité pour la majorité municipale sortante.

La politique de contrainte à l’encontre des voitures a atteint ses limites. Nous voulons la remplacer par une politique d’alternatives.

Outre l’Aérotram et l’optimisation des transports en commun existants, nous proposons le soutien au développement des déplacements électriques urbains.

Que ce soit par la création d’un parc de vélos électriques en libre utilisation, un parc de scooters électriques en location dans les parking ou le développement du fret électrique en ville, nous proposons un ambitieux plan d’électro-mobilité sur Lyon et la métropole.

Nous présenterons ce projet aux lyonnais samedi 14 décembre après-midi

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19

Communiqué: L’institut Montaigne met un bémol sur la gestion du Grand Lyon

 

L’institut Montaigne établit, avant le débat électoral, la réalité budgétaire à Lyon et octroie un satisfecit de gestion à la majorité sortante.

 

L’Institut met toutefois un bémol sur la gestion du Grand Lyon avec une hausse des dépenses moins maîtrisée et un endettement important (1.5 milliard €). Plus encore, si on ajoute celui du Sytral (1.2 milliard €).

 

De nombreuses politiques peuvent être réformées, ce que nous proposons en matière d’éducation, de déplacement, de logement, d’environnement, etc. à l’échelle de Lyon ou du Grand Lyon. En parallèle, la construction de la Métropole créera des opportunités de réduction de la dépense publique – en mutualisant des moyens et en revisitant toutes les politiques publiques -.

Parce qu’il n’y a pas de précédents en France, elle sera aussi un risque de voir les dépenses s’envoler, en empilant les dispositifs et en ne réformant pas.

Prévenir ce risque passe par une grande transparence sur ce qui est à l’oeuvre, ainsi que nous le demandions en octobre.

L’état des finances permet de chercher à faire mieux demain pour Lyon, c’est notre objectif.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com

contact presse 06.35.15.03.19