Finances

Nous dépenserons entre 15 et 20 fois moins que les autres listes, par nécessité et par conviction.

L’argent d’une campagne électorale vient des partis politiques, des banques, des candidats ou des soutiens.

L’Etat rembourse ces dépenses dés lors que les candidats obtiennent 5% des suffrages.

Notre liberté à l’égard des états-majors parisiens nécessite une campagne autofinancée par l’ensemble des colistiers et soutiens du projet. Nous aurons donc un budget plus réduit que les autres listes en présence.
Cela correspond aussi à notre volonté d’économiser l’argent public, en utilisant de nouvelles façons de faire campagne, moins coûteuse pour le contribuable.

 

la campagne officielle regroupe les frais pour les affiches sur les panneaux électoraux, les professions de foi qui sont envoyées à tous les électeurs et les bulletins de vote qui sont disponibles dans les bureaux de vote le jour de l’élection