Crise: Apporter des solutions nouvelles | Eric Lafond 2014 - Lyon est une chance

Apporter des solutions nouvelles

La « crise » n’en est pas une. C’est une période de mutation, de transition entre un ancien monde et un nouveau. L’ancien monde est celui né de la seconde guerre mondiale, celui des trente glorieuses, des années 80. Beaucoup en sont encore nostalgiques. La nostalgie d’une exceptionnelle période de prospérité, d’accès au savoir, d’émancipation des individus à l’égard des collectifs (religion, famille, Etat). Nostalgie, en France, d’un modèle économique et social protecteur que l’on maintient par l’endettement public depuis près de 30 ans. Ce n’est pas le moindre de ses paradoxes de considérer qu’il ne protège plus vraiment et handicape les générations nées après les années 70.

 

Nous ne reviendrons pas vers cet ancien monde. Il nous appartient de l’accepter pour travailler à des solutions nouvelles et continuer à faire société. Malheureusement, le personnel politique, et ce qu’il propose, est le plus souvent lui aussi attaché aux anciens modèles. Et les électeurs n’ont plus confiance dans sa capacité à apporter des solutions pour améliorer leur quotidien.

 

C’est pourtant là qu’il faut aussi agir. Constituer une ou des réponses politiques susceptibles de répondre aux enjeux de notre époque. C’est à cette ambition que je m’emploie localement en préparant les élections municipales. Le projet et l’équipe qui travaille avec moi sont libres des attaches partisanes, entièrement tournés vers la volonté de proposer des solutions nouvelles.

Améliorer l’école de nos enfants ? La réforme des rythmes scolaires en donne l’opportunité, pour peu que l’on ajoute un peu d’imagination.

Se déplacer plus facilement ? Une innovation – l’Aérotram et l’optimisation des transports en commun existants le permettront.

Offrir davantage de logements et des logements plus accessibles ? Là encore, il faudra soutenir les constructeurs innovants (logements modulaires).

Cette volonté de réorganiser, de réformer, passe par une démocratie locale modernisée où il est proposé plus de transparence et d’exemplarité de la part des élus.

 

Nous pouvons encore améliorer le quotidien par l’action politique. L’équipe rassemble des personnes non-salariées de la politique, elle ressemble aux électeurs. Je suis convaincu que nombre des lecteurs de cette tribune pourraient y trouver leur place et s’approprier le projet.

 

Sincèrement
Eric Lafond

www.ericlafond2014.com